Diagnostic Bruitparif: 19 mois de vie en bonne santé en moins à cause du bruit des transports dans les villes au bout des pistes de l’aéroport d’Orly

Bruitparif, l’organisme de la région Ile de France, a réalisé un diagnostic sur les impacts sanitaires du bruit des transports dans les communes du Grand-Paris.

1 million de franciliens sont victimes du bruit. Ce sont les communes du Grand-Paris, riveraines de l’aéroport d’Orly, qui sont les plus impactées par le bruit des transports: les habitants y perdent jusqu’à 19 mois de vie en bonne santé. Dans le top 10 des communes du Grand-Paris où les impacts sanitaires du bruit des transports sont les plus élevés, 7 villes figurent dans le Plan de Gêne Sonore (PGS) de la plateforme d’Orly. La carte montre que les enjeux sanitaires liés au trafic aérien sont particulièrement élevés pour les habitants du sud du Val de Marne – Ablon sur Seine, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges, Limeil-Brévannes, Boissy-Saint-Léger, qui sont fortement exposés aux nuisances sonores de l’aéroport d’Orly et qui cumulent parfois aussi les bruits routier et ferroviaire.

                                     

Retrouvez la publication Bruitparif ici:  Diagnostic Bruitparif  

Cette situation n’est plus acceptable. Le bruit des avions en ville, son intensité, la répétition à haute dose des pics sonores élevés de jour comme de nuit, sont un fléau pour la santé et le bien-être des populations autour d’Orly. Plus que jamais, les riverains d’Orly doivent se mobiliser pour obtenir la réduction significative des nuisances sonores des avions. Les autorités doivent mettre en place toutes les mesures efficaces pour réduire le bruit des avions de l’aéroport urbain d’Orly.

REVUE DE PRESSE

Le Parisien: Grand Paris: un million de personnes victimes du bruit
Le parisien 25 août 2018

20 minutes: Paris: un million de personnes gênées par le bruit lié aux transports en ile de France
20minutes 27 août 2018

Francebleu: Métropole du Grand Paris: le bruit peut nous faire perdre des mois de vie en bonne santé
Francebleu 28 août 2018

Laisser un commentaire