Bruit en général

« Eulil entendit la clameur et dit aux dieux assemblés : “Le vacarme de l’humanité est intolérable, et la confusion est telle qu’on ne peut dormir…” ». (Épopée de Gilgamesh, 1800 av. J.-C.).

 

Selon la définition du dictionnaire Larousse, le bruit est un « ensemble de sons perçus comme étant sans harmonie ».

Le son est un phénomène vibratoire qui se définit par son intensité (de faible à fort, exprimée en décibels), sa fréquence (le nombre de vibrations par secondes , mesurée en hertz), et sa durée.
Le son devient un bruit quand il n’est pas désiré, lorsqu’il dépasse un certain niveau et qu’il est perçu comme désagréable, gênant ou dangereux pour la santé.

Le bruit peut être mesuré (composantes objectives) mais il est aussi perçu et ressenti (composantes subjectives).

 

La mesure en décibels

Les niveaux sonores sont généralement mesurés en décibels (dB) : il s’agit d’une échelle
logarithmique. Le niveau de référence (0 dB) représente le seuil de perception. Le seuil de douleur
se situe aux environs de 120 dB. Du fait de l’échelle logarithmique, une faible augmentation du
niveau, en décibels, correspond à une augmentation bien plus importante de la pression sonore
correspondante.

Sur l’échelle logarithmique des décibels, 3 décibels de moins correspond bien à une réduction de moitié de l’énergie émise mais lorsqu’on réduit un bruit de 3 dB, cela ne veut pas dire que le bruit perçu par l’oreille humaine sera divisé par 2. Une diminution de 3 décibels du niveau sonore est à peine perceptible à l’oreille. Il faut atténuer un son de 10 décibels environ pour qu’il paraisse 2 fois moins fort.

Ecoutez ici les différences de 3 et 10 dB :


Le décibel pondéré A

Pour la mesure des effets du bruit sur la santé, les niveaux sonores sont pondérés selon leur fréquence (pondération A), afin de rendre compte de la sensibilité de l’oreille humaine, qui diffère selon la gamme de fréquence considérée. On parle de dB(A).


Lden (Level Day Evening Night)

Afin de mieux prendre en compte la gêne sonore occasionnée en fonction de la période de la journée ou de la nuit, le niveau de bruit peut être calculé en Lden.
Niveau sonore moyen pondéré pour une journée divisée en 12 heures de jour (day), en 4 heures de soirée (evening) avec une majoration de 5 dB et en 8 heures de nuit (night) avec une majoration de 10 dB. Ces majorations sont représentatives de la gêne ressentie dans ces périodes.

Laisser un commentaire